Retour à la profitabilité pour la Société du chemin de fer de la Gaspésie

le mardi, 28 septembre 2021

Après une année à l’encre rouge, la Société du chemin de fer de la Gaspésie a renoué avec la rentabilité pour son exercice terminé le 31 mars 2021.
Pour le président, Éric Dubé, c’est un retour à la normale alors que l’exercice 2019-2020 avait été plombé par la grève du CN, le blocus autochtone à Listuguj et l’amorce de la crise sanitaire. Le déficit s’était élevé à 708 000 $.
La société a renversé la situation pour générer un surplus de 799 000 $ sur les revenus de 10,3 millions $, en hausse de 900 000 $.
Pour l’année en cours, les statistiques se maintiennent, mais M. Dubé garde à l’œil l’acquisition de Ciment McInnis par Votorantim.
Le président indique que pour la majorité des produits transportés, le budget est respecté même légèrement en hausse. Le ciment est à surveiller, selon lui, alors que l'entreprise a des réorientations de transport qui ne relèvent pas de la société.
L'objectif est de transporter le plus de marchandise possible, souligne M. Dubé.