Rail : les députés de la région dénoncent Québec pour le nouveau délai

le vendredi, 04 février 2022

Les députés de la Gaspésie reçoivent très mal le report à 2024 la reprise de la circulation ferroviaire vers Port-Daniel-Gascons et aucune date pour Gaspé.
Pour Sylvain Roy de Bonaventure, c’est une douche froide qui vient fragiliser la Société du chemin de fer de la Gaspésie.
Selon lui, cette décision fait des heureux alors que ça consolide le transport par la route. Il se demande si la Société du chemin de fer n'est pas en train de se transformer en société de transbordement.
Sa voisine de Gaspé, Méganne Perry Mélançon, reçoit très mal le fait de ne plus avoir d’échéancier pour Gaspé. N'ayant plus la certitude que le train se rendra à Gaspé, elle se demande si la raison est un dépassement de coût et que Québec ne veut pas rajouter de l'argent ? Elle se dit outrée.
Les deux élus n’achètent pas l’explication des défis techniques pour ces délais alors que le gouvernement Legault veut investir des milliards $ dans le troisième lien à Québec. Le candidat péquiste dans Bonaventure, Alexis Deschênes, croit que la CAQ n’a pas mis les efforts pour respecter sa promesse.