Négos locales : le CISSS demande une médiation avec les infirmières et l'APTS

le jeudi, 11 octobre 2018

Le CISSS demande une médiation avec le syndicat APTS et celui des infirmières, auxiliaires et inhalothérapeutes de l’Est-du-Québec.
Malgré une prolongation de quelques jours pour négocier, la date limite du 30 septembre pour renouveler les conventions locales est dépassée.
Une entente de principe a été conclue avec la CSN et un accord était à portée de main avec les infirmières, selon le responsable des ressources humaines, Michel Bond.
La dernière séance de négos avec les infirmières où l’entente aurait pu être conclue mercredi a été annulée. Le président, Pier-Luc Bujold, parle de négociations de mauvaise foi.
Avec l’APTS, l’entente est loin d’être acquise. La porte-parole, Guylaine Michel, donne l’exemple de l’autonomie professionnelle qui perturbe des discussions.