Les statistiques sur les urgences cachent la réalité, selon le SIIIEQ

le mercredi, 13 janvier 2021

Même si les données démontrent une situation relativement calme dans les urgences en Gaspésie, les hôpitaux de la région sont pratiquement à pleine capacité.
C’est ce qu’indique le président du Syndicat des infirmières, auxiliaires et inhalothérapeutes de l’Est-du-Québec, Pier-Luc Bujold, qui souligne que l’indicateur n’est pas un reflet de la réalité. Il souligne que les visites à l'urgence ne sont pas prises en compte. Dans le contexte de la COVID-19, les gens ne sont pas gardés à l'urgence et la surcharge est transportée vers les étages.
De plus, des patients qui devraient être transférés en CHSLD demeurent à l’hôpital par manque de place.
Le personnel soignant a vécu une année 2020 éprouvante et le ralentissement de la pandémie dans la région a permis de souffler depuis les fêtes alors que le personnel a " la langue à terre", selon le syndicaliste.
Il y a un espoir pour 2021 avec la vaccination amorcée dans la région.