Le futur demeure intéressant dans l'éolien

le mercredi, 13 juin 2018

Malgré certaines embûches, la filière éolienne garde le moral puisque les choses peuvent changer rapidement en matière d’énergie.
Tel est le constat à la suite du 12e colloque de l’industrie qui a pris fin mercredi, à Carleton-sur-Mer.
L’industrie étant à maturité, le focus se porte sur l’exploitation des parcs avec la fin de leur construction au Québec.
Les parcs québécois devront se renouveler à compter de 2024, de l’énergie essentiellement achetée par Hydro-Québec. La logique du marché s’appliquera.
Le futur demeure intéressant selon le directeur de Nergica, Frédéric Côté.