La CRÉ dénonce Gastem

le lundi, 23 septembre 2013

Le président de la CRÉGÎM, Bertrand Berger

Photo - Antoine Rivard-Déziel

La Conférence régionale des élus de la Gaspésie-les-Îles qualifie de poursuite baillon les procédures judiciaires entreprises par Gastem envers Ristigouche-Sud-Est.

La société d'exploration gazière et pétrolière a déposé une requête en Cour supérieure pour réclamer une somme de 1,4 M$ à la petite localité de 167 habitants. La firme estime avoir subi des dommages à la suite de l'adoption du règlement pour protéger l'eau potable. Ce dernier a eu pour conséquence d'empêcher son projet de puits exploratoire de se concrétiser.

Par voie de communiqué, le président de la CRÉ, Bertrand Berger, affirme que la méthode de Gastem est odieuse, allant jusqu'à dire que la démarche pourrait être qualifiée de terrorisme. La demande de Gastem sera présentée devant le Tribunal le 18 novembre.