L'Affaire Coffin refait surface

Par: Thierry Haroun le mercredi, 05 mars 2014

L'avocat à la retraite et spécialiste de l'Affaire Coffin, Clément Fortin, demande à Ottawa de gracier un Gaspésien pendu le 10 février 1956 pour avoir tué trois chasseurs américains derrière Murdochville.

Dans une requête adressée au Procureur général du Canada, Peter McKay, dont nous avons obtenu copie, l'avocat note que les conclusions d'une étude qu'il a produite relativement au procès de Wilbert Coffin au palais de justice de Percé, en 1954 ne permettent pas de l'innocenter. Cependant, pour accomplir ne serait-ce que partiellement les promesses que plusieurs députés fédéraux ont faites à la famille Coffin, la grâce mettrait fin à cette triste affaire. L'avocat Fortin juge dans sa requête qu'il serait raisonnable de croire que si les jurés avaient été mis au courant des abus de boisson de Coffin , ils auraient rendu un verdict d'homicide involontaire.