Diane Lebouthillier sur le rail : les réactions n'ont pas tardé

le mardi, 10 janvier 2023

Les réactions n’ont pas tardé à la suite du commentaire de la députée fédérale Diane Lebouthillier qui souhaitait bonne chance aux acteurs qui veulent réhabiliter le rail entre Port-Daniel-Gascons et Gaspé.
Le président de la Société du chemin de fer de la Gaspésie, Éric Dubé, rappelle que depuis 2014, les réalisations parlent par elles même.
L’objectif pour les élus de la région n’a pas changé, dit-il. On va continuer de travailler avec le gouvernement du Québec à qui appartient le rail pour que l’objectif de le réhabiliter jusqu’à Gaspé arrive à terme
M. Dubé mentionne qu’aucun travail ne protection ne s’est fait sur le rail depuis plus de 10 ans.
Le maire de Gaspé, Daniel Côté, rappelle que l’important n’est pas d’y croire, mais de le faire.
Il ne faut pas se fier aux apparences à propos du banc de Pabos.
L'élu mentionne que si on se fie aux apparences, c’est une catastrophe. Il y a des travaux beaucoup plus importants, majeurs et préoccupants sur des ponts ferroviaires ou près de grosses falaises. Comme on ne les voit pas, on ne s’en préoccupe pas. Les travaux sur le banc de Pabos, c’est mineur selon les ingénieurs ferroviaires de la Société du chemin de fer de la Gaspésie et selon le ministère des Transports. Je n’ai pas d’inquiétudes, a lancé le maire de Gaspé.