Blocus ferroviaire : pas de mise à pied cette semaine à la SCFG

le vendredi, 28 février 2020

Sursis pour les employés de la Société du chemin de fer de la Gaspésie alors que la direction garde en poste ceux qui n’ont pas été mis à pied la semaine dernière.
Le président, Éric Dubé, indique que la quinzaine de travailleurs effectueront des tâches d’entretien, mais ne ferme pas la porte à des coupures la semaine prochaine si la situation stagne.
La semaine dernière, une quinzaine de travailleurs avaient été mis à pied en raison notamment du blocus autochtone à Listuguj.
La société est prête à reprendre les activités dès que la voie sera libérée.
L’impact de la crise dépasse les 350 000 $.