Blocus ferroviaire : le Bloc québécois réclame une sortie de crise

le mercredi, 26 février 2020

Le Bloc québécois demande aux chefs autochtones héréditaires de s’asseoir avec Ottawa et non sur les rails.
La députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Kristina Michaud en appelle au dialogue alors qu’elle estime que la frustration monte dans la population canadienne.
L’élue rappelle les impacts en Gaspésie du blocus ferroviaire, notamment à Listuguj avec les pertes d’emplois à la Société du chemin de fer de la Gaspésie.
Le bloc propose notamment la sortie de la GRC du territoire Wet’suwet’en, l’arrêt des travaux du gazoduc Coastal, une table de discussion pour résoudre les enjeux territoriaux liés aux autochtones et la nomination d’un médiateur.