Blocus ferroviaire : injonction contre le blocus des Micmacs à Listuguj

le mardi, 25 février 2020

Québec obtient une injonction afin de forcer la levée des blocus sur les voies ferrées.
Valide jusqu’au 5 mars, l’injonction force les Micmacs de Listuguj à libérer la voie ferrée, paralysée depuis le 10 février en support à la communauté de Wet’suwet’en, en Colombie-Britannique.
Sur le terrain, les autochtones ont libéré le rail mais ont conservé leur campement à proximité et ont averti qu’ils ne laisseraient pas passer de trains. Les employés de la Société du chemin de fer de la Gaspésie ont déneigé la voie.
Le blocus aurait privé l’organisme de 350 000 $.
Le président, Éric Dubé, n’avait pas exclu mardi matin d’autres mises à pied cette semaine si la situation perdurait.